Bâtiment et habitat

#1
La Communauté a demandé à un cabinet expert (B&L Evolution) de réaliser un diagnostic de notre territoire, au regard du changement climatique. En quelques graphiques et de façon synthétique : voici ce qui ressort de ce diagnostic, concernant nos déplacements


Cliquer sur l'image pour agrandir
Image

Visualiser le document PDF


A vous de nous dire si cela vous paraît pertinent ; et notamment quels enjeux vous paraissent primordiaux…

Re: Bâtiment et habitat

#2
- "Atout : augmentation de la consommation d'électricité" : en quoi est-ce un atout ? L’électricité n'est pas une énergie complètement décarbonné lors de sa production. De plus, je ne pense pas que la production d'énergie électrique de manière nucléaire sois non plus très écologique du fait des déchets nucléaires non recyclable et enterré dans nos sols pour toujours plus les polluer.

- Le PLH et les projets de rénovations énergétique sont certes intéressants, mais pourquoi ne pas aller plus loin dans les constats énergétiques de certaines infrastructures privées d'Epernay. Pour exemple : l'Hôpital Auban Moët, dont les fenêtres sont très mal isolées ont pour conséquences de grandes pertes thermiques (et donc économiques) et ont un impact sur le climat. Ce genre de bâtiments pourraient être des bâtiments à énergie positives : créer plus d'énergie que le bâtiments n'en consomme et donc ainsi le rendre autonome sans nécessité d'apport énergétique extérieur. Pour cela l'agglomération d'Epernay doit se doter de plans subventions pour aller plus loin dans ses projets énergétiques.

- "Densification urbaine pour limiter les déplacements et redynamiser les centres bourgs" : je suis d'accord avec le fait qu'il faut redynamiser le centre ville afin de limiter les déplacements, cependant je pense que les projets de zones commerciales (Dizy, Pierry...) dans lesquelles les habitants sont obligés de prendre leurs véhicules va à l'encontre de cet objectif.
Je pense qu'en aidant financièrement les petits commerçants à s'installer ou se réinstaller dans le centre ville, l'impact écologique des déplacements de véhicules des usagers (bilan carbone) serait moindre car la distance de déplacement pour les habitants d'Epernay serait plus courte. Ainsi dans chaque commune de l'agglomération, il serait judicieux de favoriser une diversité de commerces afin que chaque habitants trouvent proche de chez lui ce dont il a besoin.
De plus, les petits commerces proposant des produits locaux et d'agricultures biologiques (dont l'impact est donc plus faible) ont plus de difficultés financières à s'installer que les grands groupes d'hypermarché. Pourquoi dans ce cas, notre agglomération d'Epernay ne pourrait-t-elle pas apporter des aides (logistique, financier, publicitaire etc) à l'installation de ce genre de commerces de proximité?

Re: Bâtiment et habitat

#4
La consommation d'électricité qui augmente ne me semble pas forcément un atout mais plutôt un point de vigilance. Le tout électrique présente des défauts. Il faut réussir à trouver un mix énergétique équilibré. Il faut augmenter la part des ENR dans la production d'électricité, et la région est plutôt bien placée, mais il subsistera toujours des pics de consommation, notamment l'hiver. Si nous sommes trop electro dépendants, il faudra remettre en route des centrales émettrices de CO2 (charbon ou gaz), dans ce cas un logement chauffé à l'électricité produite grâce à une centrale gaz consomme presque 3 fois plus d'énergie primaire que s'il était chauffé directement au gaz !!!
Il faut donc développer la filière bio méthane, une étude est elle programmée sur la faisabilité au niveau de la STEP ? Les habitants d'Epernay sont habitués aujourd'hui à trier les biodechets, est il possible de produire du bio méthane localement (plutôt de que de les envoyer en compostage à 30 km de là). Est ce que l'ensemble des restaurations collectives d'Epernay trient les biodechets ? (il semblerait que les crêches non ?)

Re: Bâtiment et habitat

#5
La densification urbaine est une solution, mais ce n'est pas la seule. Cela peut entraîner une désertification des campagnes. On doit penser à développer des moyens de transport plus propre pour les trajets hors agglomération.
L'électricité n'est pas une énergie propre tant que sa production dépend des centrales nucléaire. Il faut développer l'électricité propre.
L'aide à l'isolation des bâtiments existants doit être développée car la plupart sont anciens.
cron